Pendant le second confinement imposé par la crise sanitaire, je continue de prendre soin de mes patients.
Mon cabinet reste donc ouvert. Les rendez-vous sont maintenus.
Pour votre sécurité, le cabinet est adapté au nouvel environnement sanitaire.

En savoir plus

 

Dépendance aux substances nocives: drogue, alcool, cigarette

Un sujet devient dépendant à une substance toxique (drogue, alcool, cigarette) à partir du moment où il devient incapable de limiter sa consommation, tout en sachant qu’il nuit à sa santé et à son bien-être.

Aujourd’hui on utilise aussi le terme ‘’addiction’’. Celui-ci concerne la dépendance aux substances toxiques ainsi qu’aux modes de comportement (jeu d’argent, jeux vidéo, internet...).

Au départ la consommation est occasionnelle et apporte surtout plaisir ou apaisement des tensions.
Par la suite, elle devient régulière et le sujet choisit en priorité cette solution pour retrouver calme, bien être, confiance en soi ou pour effacer des sentiments négatifs (douleur, colère, inquiétude...).

Même si elle souhaite arrêter de fumer (ou de boire, ou de se droguer), la personne en état de dépendance (‘’addictée’’, ‘’accro’’...) ne peut s’empêcher de consommer la substance en question, ni même de réduire sa consommation.

Certains spécialistes décrivent des modifications au niveau du cerveau. Elles auraient lieu au niveau des neurones du ‘’circuit de la récompense’’. Ces modifications rendent nécessaires l’augmentation de la quantité de substance consommée pour une sensation identique. La dépendance s’installe.

Un soutien psychologique, une prise en charge psychothérapeutique peuvent contribuer à soigner la dépendance et à retrouver un fonctionnement psychologique sain et équilibré.

Plus d'infos sur les addictions